samedi 19 novembre 2016

Du houblon et un petit verre

Ça pourrait ressembler au programme d'une soirée réussie, mais franchement, qui boit de la bière dans un petit verre ?!
Non, ici, on parle de l'association parfaite entre la bière et la vodka. Toujours pas de recette ni de programme de soirée arrosée.
La bière est faite de houblon. Le houblon se dit chmiel en polonais, qui a donné le nom de famille Chmielowiec, celui de mon arrière-arrière-grand-père.
Quand au petit verre, celui dans lequel ont la vodka, il s'appelle kieliszek en polonais, et c'est également un nom de famille, celui de mon arrière-arrière-grand-mère.

J'aurais tellement adoré poursuivre cette présentation avec un joli portrait de ce couple, mais je n'en ai pas, et je ne suis pas sûr qu'il en existe...
Alors commençons l'illustration de leur vie avec leurs actes de baptême.

Ces actes nous apprennent énormément de choses.
Tout d'abord, leurs dates de naissance et de baptême. On en attendait pas moins d'un acte de baptême.
Mais aussi le nom de leurs parents. Adam et Maria sont donc respectivement les enfants de Ludovicus (Ludwik) Chmielowiec & Mączka (pronnoncé {montchka}) et de Franciscus (Franciszek) Kieliszek & Catharia (Katarzyna) Dul. L'importance mineure de la femme en Pologne, mais aussi le fait qu'elle change de nom à son mariage, vraiment, pas comme en France où le nom d'épouse est d'usage, il est réel en Pologne), fait que la filation de la mère est aussi indiqué. Ainsi apprend-on que Maria est la fille de Michał Mączka & Wiktoria Jugo et que Katarzyna est la fille de Józef Dul & Agnieszka Rutyna.
Autre information importante : l'identité des parrains et marraines.

Accessoirement, on apprend aussi qu'à cette époque les actes sont en latin, si toutefois vous ne l'aviez pas remarqué... Ce qui signifie tout de même que nous nous trouvons dans une zone qui a échappé à la prédominance allemande et russe.

Adam et Katarzyna sont issus de deux villages très éloignés et séparés l'un de l'autre par juste une route. #humour
Comme on peut le voir sur la carte présentée précédemment ici.
Et sont donc issus de la même paroisse : Zaleszany.
C'est d'ailleurs peut-être comme ça qu'ils se sont connus, à l'église, et ont fini par se marier.
 
Ci-dessus, la publication des bans, que l'on retrouve dans le Księga Zapowiedzi (Liber Bannorum), le livre des promesses.
On y retrouve l'état civil du prétendant (nom, prénom, parents, date de naissance, adresse) et de la future mariée, le nombre de publications et leurs lieux et la date et le lieu du mariage, s'il a bien été célébré.
Ci-dessous, l'acte de mariage.
Il a été célébré le 21 juin 1887 à Zaleszany en présence des témoins Józef Zając et Roman Drozd (peut-être le frère du beau-frère d'Adam).
⚛ Une fois marié, le couple s'installe à Kępie Zaleszańskie où nait leur premier enfant, Ewa, le 2 novembre 1888. Jour de son décès.
Le premier acte indique le jour de la naissance et du baptême, le numéro de la maison de naissance, le prénom, l'identité des parents (toujours avec la filiation de la mère, une femme n'est rien sans mari et son père) et la case vide aurait dû être réservée aux parrain et marraine, inutiles dans le cas présent.
Le second acte nous apprend la date du décès et de la sépulture, l'adresse de la défunte, son identité, sa religion, son sexe, son âge (trois heures...) et la cause du décès.

⚛ En 1890 naît un deuxième enfant, Michał. Malheureusement,il décède à l'âge de deux ans (un an trois quarts).
Michał est né dans la maison n°110, comme sa sœur avant lui, le 25 juillet 1890 et a été baptisé le lendemain. Ses parrain et marraine étaient Jan Kieliszek et Marianna, épouse de Tomasz Szewczyk (je cherche encore qui ils sont).
Son décès a été reporté dans deux registres distincts qui apportent des informations différentes. En effet, si toutes les informations sont similaires, des dates jusqu'à l'âge, c'est la cause du décès qui diffère : affaiblissement (debilitas) pour l'un et tuberculose pour l'autre.

⚛ Ensuite vient le tour de Józefa, dont je vous ai déjà parlé ici.

⚛ Puis Jan, mon bisaïeul (arrière-grand-père), né le 23 octobre 1895, toujours maison 110 à Kępie Zaleszańskie, dont je parlerai plus longuement plus tard.
⚛ Michalina, la seule des enfants étant restant vivre au pays, née le 23 mai 1898, baptisée le 25, elle a vécu en bonne catholique toute sa vie au service du curé de la paroisse.
Son parrain était Jan Cebula et sa marraine, Antonina Chmielowiec, épouse de Stanisław Nieradka, sa tante.


Michalina est décédée à l'âge de 85 ans le 7 décembre 1985 et a été inhumée le 10 décembre dans le cimetière de Zaleszany.

⚛ Sixième enfant de la fratrie : Anna.
Née le 17 et baptisée le 21 avril 1901. Elle a pour parrain Jakub Nabrzyski (parenté à établir) pour marraine sa grand-tante Katarzyna Mączka, épouse de Jan Kieliszek.
Anna s'installe officiellement en France le 1er août 1926 (son dossier de naturalisation indique aussi 1917 comme date d'installation sur le sol français, mais elle serait âgée de 16 ans, ce qui me semble peu probable) et épouse un soldat russe, Simon Kalinine, le 4 juin 1927 à Lorcy, dans le Loiret. Ils ont eu trois enfants, Eugène, Marie et Stanislawa et ont été naturalisé français par décret publié au JORF le 9 décembre 1934.
Veuve depuis déjà 10 ans, tata Simon (son petit nom dans la famille) s'est éteinte le 8 juin 1992 dans sa maison à Dreux, en Eure-et-Loir.




Franciszek vient au monde le 26 mai 1904 est baptisé le 29. Il a pour parrain Stanisław Nieradka, son oncle et pour marraine Antonina, épouse de Józef Czernecki (à priori pas de lien de parenté).




Comme ses frères et sœurs, François quitte la Pologne et s'installe dans le Pas-de-Calais pendant un temps. Il épouse à Marles-lès-Mines une polonaise venue d'un village voisin du sien, Zbydniów, le 13 février 1929, et part ensuite rejoindre son frère Jean et sa sœur Anna dans le Loiret, où naîtront ses neuf enfants : Mélanie, Stanislas, Christophe, Richard, Hélène,  Adam, Christian, Lucien et Jeanne.
François décède à Lorcy le 19 avril  1980.


⚛ Enfin, un dernier enfant voit le jour en 1908, Michał. Je n'ai trouvé aucun acte attestant de sa naissance et de son baptême. J'ai appris son existence par son acte de sépulture. Il est alors âgé d'un an.
Mon trisaïeul, Adam Chmielowiec, décède 9 ans plus tard, le 25 septembre 1918, des suites d'un katar żołądkowy, à savoir une gastrite.
Marianna décède, elle, en 1924, le 15 février.
Très bon exercice que la rédaction de cet article : cela me permet de mettre de l'ordre dans mes idées mais aussi de trouver les informations manquantes. En effet, il me manquait notamment les dates de décès d'Adam & Marianna. Ce qui me fait me rendre compte qu'ils sont décédés assez jeunes. Peut-être une des raison pour lesquelles il n'y a pas de photos d'eux.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Galerie Instagram

 

Cassis Moutarde & Cie Copyright © 2011 -- Template created by O Pregador -- Powered by Blogger